Nutrition

A la fois considérée comme un légume en raison de sa teneur élevée en eau, la pomme de terre est aussi un féculent, du fait de sa richesse en amidon.

Riche en glucides complexes
Réserve de glucides des végétaux, l’amidon est très présent dans la pomme de terre. Grâce à lui, la pomme de terre est une excellente source d’énergie progressive et elle favorise la satiété. Elle possède en plus une valeur calorique plutôt faible : cuite à l’eau sans ajout de matières grasses, elle n’apporte que 82 Kcal pour 100 g, contre 115 Kcal pour les pâtes et 120 Kcal pour le riz blanc.

Très vitaminée
La pomme de terre est l’un des rares féculents à contenir de la vitamine C. En plus de renforcer le système immunitaires et de favoriser l’absorption du fer, la vitamine C possède un pouvoir antioxydant, ce qui signifie qu’elle aide à lutter contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Afin de préserver au mieux cette vitamine, la pomme de terre doit être stockée à l’abri de la lumière, cuite de préférence à la vapeur et mangée avec la peau.

Une ration moyenne de 300 g de pommes de terre cuites à l’eau couvre 42 % des besoins quotidiens en vitamine C, ou 49 % si elles sont consommées avec la peau.

Pleine de minéraux
Une vingtaine de minéraux sont présents dans la pomme de terre. Elle est notamment une très bonne source de potassium puisqu’une ration moyenne de 300 g de pommes de terre cuites à l’eau apporte 50 % des besoins quotidiens en potassium ou 57 % si consommées avec la peau.

Source de fibres
Grâce à ses fibres, la pomme de terre favorise la satiété et facilite le transit intestinal. Cuites à l’eau ou à la vapeur, une ration de 300 grammes de pommes de terre représente environ 20 % des apports quotidiens recommandés en fibres.

Laissez-nous un commentaire

*

code